Présentation des matinées symphoniques jeune public / familles

Êtes-vous à la recherche d’un concert novateur qui saura à la fois émouvoir, éduquer et sensibiliser votre public tout en lui faisant découvrir l’orchestre symphonique sous toutes ses coutures?

Que diriez-vous d’un spectacle où musique et théâtre s’intègrent parfaitement l’un à l’autre de manière à bien mettre en lumière tous les musiciens de l’orchestre et leur chef?

Buzz vous propose deux matinées symphoniques distinctes qui s’avèrent tout aussi hautes en couleur l’une que l’autre!

DURÉE
55 minutes

AUDITOIRE
Écoles primaires (7 ans et plus)
Écoles secondaires
Familles (5 ans et plus)

1. L'histoire de la musique

Quintette de cuivres, comédien et orchestre symphonique

Buzz Cuivres se joint à l’Orchestre symphonique pour offrir au jeune public une incomparable odyssée à travers l’espace et le temps qui explore à un train d’enfer la musique occidentale depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Cette matinée symphonique débordant d’énergie allie une originalité ahurissante à un humour sans fausse note.

Ici, un comédien crée la complicité entre les musiciens et le public. Du début à la fin, une mise en scène riche et imagée captive l’attention en s’intégrant parfaitement à la musique. Et pour encore plus de cohésion, le quintette interprète toute la musique de mémoire.

TECHNIQUE
Micro requis (1 micro sans fil) / espace minimum de 8 pieds entre l’orchestre et le bord de la scène

Répertoire et scénario+

— Préhistoire

Le Rap des cavernes
Johanne Latreille, arr. Sylvain Lapointe

— Antiquité

Chant des bergers siciliens et Danse sikkinis
Anonyme, arr. Jason De Carufel et Sylvain Lapointe

Sonneries romaines
Jason De Carufel et Sylvain Lapointe

Fanfare de la 20th Century Fox
Alfred Newman, arr. Enrico O. Dastous

— Moyen Âge

Venetia, Mundi Splendor / Michael Cui Steno Domus
Motet pour l’installation du doge Michele Steno, le 19 décembre 1400
Johannes Ciconia

Antiennes à la Sainte Vierge
Chant grégorien anonyme

— Renaissance

Canzon per sonare no.1  » La spiritata « 
Giovanni Gabrieli

Now is the Month of Maying
Thomas Morley
Adaptation française de César Geoffray
Arr. Sylvain Lapointe

The Marie-Golde
Anthony Holborne

— Baroque

Les Quatre Saisons : Le Printemps
Antonio Vivaldi, arr. Sylvain Lapointe

Toccate et fugue en ré mineur
Jean-Sébastien Bach, arr. Frederick Mills

— Classicisme

Symphonie surprise et Divertimento
Joseph Haydn, arr. Sylvain Lapointe

Une Petite Musique de nuit
Wolfgang Amadeus Mozart, arr. Sylvain Lapointe

9e Symphonie
Ludwig van Beethoven, arr. Sylvain Lapointe

— Romantisme

Buzz Cuivres propose ici un opéra sans voix où chacun des musiciens du quintette incarne un personnage opératique. Plutôt que de chanter, ils jouent de leurs cuivres. Le narrateur, quant à lui, présente les personnages, décrit l’action et accompagne les musiciens du quintette sur scène. Il s’agit d’un opéra dramatique aux teintes toutefois nettement humoristiques !

Présentation musicale de chaque personnage avec l’exposition du thème propre à chacun (leurs leitmotivs). L’orchestre s’exécute alors que les musiciens de Buzz font tour à tour leur entrée, chacun vêtu d’un costume de circonstance.

Élidor – Le roi
Hermile – Le frère cadet du roi
Angelin – Un noble chevalier, fidèle au roi
Davilmar – Un chevalier noir, cruel et sans scrupules
Jadeline – La princesse, fille du roi

Ensuite, l’opéra ouvre dans les jardins du château du roi Élidor où la princesse Jadeline, sa fille, attend son amoureux, le noble chevalier Angelin. Puis, une cérémonie solennelle se prépare : le roi doit s’absenter du royaume. Tandis que les sujets se questionnent sur les conséquences de l’absence du Roi, Hermile, le frère cadet du roi, se demande, lui, ce qui sera servi pour dîner! Davilmar, chevalier noir, secrètement amoureux de la princesse, entre en scène. Son esprit machiavélique conçoit un plan abominable : assassiner le roi Élidor, ce qui libérera le trône pour l’arrivée d’un nouveau roi, Hermile  » Ier « . Hermile n’étant qu’un simple d’esprit, il sera facile à corrompre! En échange, Davilmar veut la main de la princesse. Le noble Angelin, qui a tout vu et entendu, surgit de l’ombre! Sur son honneur, il défendra son roi – Élidor. Ainsi, Angelin et Davilmar s’affrontent en duel et en viennent à s’entretuer. La princesse Jadeline, impuissante, assiste à la scène. Puis, le roi Élidor fait son retour. Hermile l’assassine. Angelin revient brièvement à la vie pour venger son roi. Tandis que tous se meurent, la princesse Jadeline, toujours impuissante, assiste à la scène.

Très drôle, sur une musique d’une très grande beauté!

Le roi Élidor
Enrico O. Dastous

— XXe siècle

Bubble Jazz Cocktail
Marie-Josée Poulin

Décadence
Enrico O. Dastous

La Soirée du hockey
Dolores Claman, arr. Jocelyn Leblanc

Thème de James Bond
Monty Norman, arr. Jocelyn Leblanc

Johnny B. Goode
Chuck Berry, arr. Sylvain Lapointe

On Broadway
Barry Mann, Cynthia Weil, Mike Stoller, Jerry Leiber, arr. Sylvain Lapointe

Le Sacre du printemps
Igor Stravinski, arr. Benoît Côté

Singin’ In The Rain
Nacio Herb Brown, arr. Sylvain Lapointe

Thème de Super Mario Bros.
Koji Kondo, arr. Jocelyn Leblanc

— Le Maestro

Le narrateur présente maintenant au public le rôle du chef d’orchestre. C’est lui qui monte sur le podium et qui dirige l’orchestre – sans toutefois en avoir les compétences (et tout cela est très comique)!

En avant la musique ! Après quelques mesures, l’un des musiciens de Buzz  » craque  » une note de façon fort évidente. Le chef (narrateur) fait alors preuve d’abus éhonté de pouvoir envers ce musicien. La rébellion s’organise tranquillement. Au fil des événements, le chef recrue se révèle de plus en plus désagréable, arrogant et tyrannique, ce qui fait éventuellement décrocher tous les musiciens de l’orchestre, les membres de Buzz en tête, qui contestent son autorité et se révoltent. Le chef sent donc le besoin de recourir à des baguettes de plus en plus intimidantes pour tenter de mater les musiciens (toujours de façon humoristique et de bon goût). À la musique strictement classique qu’il cherche à imposer, les musiciens résistent au moyen de jazz. Les choses dérapent jusqu’à un tel chaos que le VRAI chef s’interpose ! Le narrateur rend les armes ! Les musiciens se réconcilient aussitôt avec leur véritable chef et interprètent de bon cœur avec lui la fin de la dernière œuvre interrompue.

Le maestro
Arr. Enrico O. Dastous

5e Symphonie
Ludwig van Beethoven

Hallelujah
Georg-Friedrich Handel

The Imperial March, Duel of the Fates et Force Theme
(La Guerre des étoiles)
John Williams

Just a Closer Walk
Air traditionnel américain

When The Saints Go Marching In
Air traditionnel américain

— Finale

Au-delà des solistes et grandes vedettes du monde de la musique classique, c’est maintenant l’orchestre lui-même qui se révélera. C’est joyeusement place à la musique orchestrale classique pour cette majestueuse finale où l’ensemble des musiciens se réjouit de jouer une dernière pièce avec leur vrai chef!

Danse du sabre
Aram Khachaturian
Arr. Javier Sebastián Asencio

Orchestration+

BUZZ CUIVRES
2 – Trompette
1 – Cor
1 – Trombone
1 – Trombone basse
1 – Comédien

L’ORCHESTRE
2 – Flûte
2 – Hautbois
2 – Clarinette
2 – Basson

3 – Cor
2 – Trompette
1 – Trombone
1 – Tuba

1 – Timbales
2 – Percussion

8 – Violon I
6 – Violon II
5 – Alto
4 – Violoncelle
2 – Contrebasse

2. Vikings symphonique

Deux musiciens, deux comédiens et orchestre symphonique

La légende scandinave du tueur de dragon, mise en scène, en musique, en rires et en frissons. Des Vikings intrépides, un chef magnanime, un dragon à pourfendre et un héros improbable. Ce spectacle qui allie musique et théâtre dénonce l’intimidation et souligne l’importance de l’apprentissage de la confiance en soi. De l’action, de l’humour, des rebondissements et de l’émotion. Quand l’orchestre symphonique se retrouve en plein cœur d’un conte viking, ça vous décoiffe la barbe et les tresses!

TECHNIQUE
Plan d’éclairage fourni / micros requis (4 micros sans fil) / espace minimum de 12 pieds entre l’orchestre et le bord de la scène

RÉPERTOIRE
Il s’agit d’une musique descriptive originale, composée spécialement pour le spectacle, à la manière d’une trame sonore de film.

Les Vikings
Enrico O. Dastous

Scénario+
Ce spectacle navigue entre le passé et le présent, la légende et la réalité, la musique et le théâtre. Après une ouverture musicale, l’histoire prend son envol avec l’entrée en scène de deux guerriers vikings, avides de combat. Dans leur sillage, nous rencontrons le petit Hott qui est la cible de leurs moqueries. C’est Björn le sage, pourfendeur d’injustice et protecteur des faibles, qui l’aidera à se révéler et à triompher aux yeux du magnanime chef viking.

En parallèle de la légende, une histoire contemporaine se développe au cœur même de l’orchestre. Nous y faisons la connaissance de quatre musiciens : deux percussionnistes dont l’un est passionné de lecture et deux trompettistes un peu trop moqueurs. Voyageant d’une époque à l’autre, les quatre interprètes dédoublés nous éblouissent en jonglant avec les personnages et les rebondissements.

Ainsi, les quatre artistes invités se greffent aux musiciens de l’orchestre pour y incarner les personnages principaux — tantôt Vikings, tantôt musiciens d’orchestre, puisque le spectacle se déroule dans deux univers, soit ceux de la légende et de la réalité.

Les trompettistes font réellement sonner leurs instruments, tantôt assis dans l’orchestre se joignant aux autres cuivres, tantôt à l’avant-scène. Les comédiens jouent le rôle de percussionnistes dans les scènes illustrant la réalité contemporaine. Leur contribution musicale est plutôt modeste.

Le chef d’orchestre est appelé à participer à l’aspect théâtral en incarnant le valeureux chef viking de la légende. Il doit notamment s’adresser à l’auditoire pour quelques brèves allocutions.

Orchestration+

LES VIKINGS
2 – Trompette
2 – Comédien

L’ORCHESTRE
2 – Flûte
2 – Hautbois
2 – Clarinette
2 – Basson

3 – Cor
2 – Trompette
2 – Trombone
1 – Trombone basse
1 – Tuba

1 – Timbales
3 – Percussion

1 – Harpe

8 – Violon I
6 – Violon II
5 – Alto
4 – Violoncelle
2 – Contrebasse

REVUE DE PRESSE

« Création audacieuse. C’est très bien fait. Les jeunes et moins jeunes ont été conquis, moi aussi! »
Anik Moulin, émission Estrie Express, Radio-Canada
2 mai 2013

COMMENTAIRES

« Merveilleux, la musique, le sujet (intimidation, confiance, entraide), le jeu des comédiens/musiciens et le décor avec un rien, une histoire. Ça fait longtemps que je n’avais pas vu un spectacle pour les jeunes aussi bien. »
Marie Théorêt, enseignante, École Jardin des Lacs
2 mai 2013

« Quel spectacle incroyable!!! Les élèves ont adoré alors qu’ils ont été continuellement tenus en haleine. Veuillez svp relayer aux interprètes et aux musiciens combien réussie s’avère toute la production. »
Jane O’Regan, école Our Lady of Fatima
19 janvier 2016

LETTRES DE RECOMMANDATION – EXTRAITS

« Ce spectacle est une belle réussite et est appuyé par une solide équipe de professionnels.
Emmanuelle Pequin
OSQ

« Nos audiences familiales et scolaires ont adoré la musique originale créée par le compositeur québécois Enrico O. Dastous ainsi que l’histoire épique […] jouée avec brio. La collaboration entre l’équipe de Buzz, l’Orchestre du CNA et le chef s’est très bien déroulée. »
Geneviève Cimon
CNA

Galerie vidéos
Vikings Symphonique

Orchestre Symphonique de Sherbrooke

Version française

Vikings Symphonique

Orchestre du Centre National des Arts (CNA – Ottawa)

Version Bilingue (français et anglais)

Galerie photos - VIKINGS SYMPHONIQUE
Télécharger les photos haute résolution
Contenu téléchargeable