Archives de la catégorie: Non classifié(e)

1 septembre 2016

Buzz cuivres de retour en Chine.

À la suite d’une première tournée chinoise de quatre concerts où le quintette de cuivres montréalais s’est notamment produit au prestigieux Centre national des arts de la scène à Pékin ainsi qu’à la salle de concert de l’île de Gulangyu à Xiamen en avril dernier, Buzz sera de retour en Chine dès septembre.

L’ensemble y présentera son spectacle primé L’histoire de la musique dont il a déjà donné plus de 550 représentations d’un océan à l’autre du Canada, aux États-Unis ainsi qu’au très couru Festival Fringe d’Édimbourg. Six prestations sont prévues entre le 17 et le 25 septembre 2016, pour lesquelles le groupe visitera les villes de Shanghai, Guangzhou, Changsha, Dongguan et Dalian.

L’histoire de la musique est une incomparable odyssée théâtrale à travers l’espace et le temps qui survole à un train d’enfer la musique occidentale depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Dans ce spectacle adressé au jeune public, un comédien crée la complicité entre les cinq musiciens de Buzz et le public. Puisque, pour l’occasion, le spectacle a été traduit en mandarin, le comédien Vincent Coté cède ici sa place à Charles Baillargeon — l’un de ses camarades de classe de l’École nationale de théâtre du Canada — qui parle couramment mandarin.

Suivez Buzz cuivres sur Facebook !

8 juillet 2016

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous vous présentons le tout nouveau site Web de Buzz ! Par son intermédiaire, nous souhaitons vous faire redécouvrir l’étendue et la diversité de nos projets artistiques.

C’est une nouvelle page qui s’écrit ici alors que notre quintette s’associe à un nouveau partenaire d’affaires, Chocolat Média, avec qui ce fut un délice de travailler ces derniers temps. Quant à Michel Bérard de Nümoov communication, nous tenons à le remercier chaleureusement pour sa généreuse implication et pour tout le travail effectué sur notre site Web au cours des dernières années. Nous poursuivrons assurément notre collaboration avec lui, mais différemment.

Sur ce, bonne visite !